Image Hosted by ImageShack.us

ADIEU PETITE POMME

mercredi 31 décembre 2008

carte de voeux de bribri pour domi

Voici le jolie carte de voeux que BRIBRI m 'a envoyé pour me souhaiter la bonne année.
Je voulais partager ce moment de bonheur avec vous.
Beau talent artistique! chapeau Brigitte et merci encore

lundi 29 décembre 2008

L OPINION DE MELA













ben moi m'en moque un peu des traditions de Boulogne!
Pour Moi, Boulogne, c 'est un appartement où j 'ai trop chaud et où je suis dépendante de mes
.maîtres pour ma pissounette!!!!

Image Hosted by ImageShack.us

dimanche 28 décembre 2008

les traditions de boulogne (3) /LES CRAQUELINS




Si vous n 'avez pas aimé le pudding, peut être aimerez vous le craquelin?


le craquelin est souvent connu en bretagne mais peu de personnes savent qu'ils existent 4 catégories de craquelins:
les échaudés (craquelins des Pays de Rance, bretzels traditionnels),
les biscuits secs avec fermentation à la levure (craquelins de Beaume-les-Dames),
les pâtes briochées au sucre (craquelins de Belgique, de Lille, etc.),
les pâtes feuilletées (craquelins de Boulogne).


Il s'agit d'un petit pain , EN PÂTE FEUILLETÉE, en forme de 8, qui se mange au petit déjeuner le matin du 25 décembre avec normalement du chocolat au kirsch.

voici un article de la "voix du nord"

Le craquelin, une tradition qui s'exporte dans le monde entier
Les craquelins tout chauds sortent du four, sous l'oeil de Bertrand Beaucourt et de Xavier. : La Voix du Nord

Le craquelin fait partie de la tradition des Noël boulonnais. Depuis plusieurs semaines, il occupe les vitrines des boulangers de la ville. Certains en envoient même à plusieurs milliers de kilomètres, pour des Boulonnais expatriés et nostalgiques.
PAR MATTHIEU DELCROIX
boulogne@lavoixdunord.fr PHOTOS GUY DROLLET
Le craquelin, c'est une tradition qui perdure. On en trouve la trace dès le XVIe siècle. Son nom viendrait du néerlandais « nekerlink », qui signifie « biscuit sec, craquant sous la dent ». « C'est incontournable à Boulogne », confirme Frédéric Démarchez, boulanger dans le centre-ville, qui en produit plusieurs milliers entre le 11 novembre et le 5 janvier.
Traditionnellement, le craquelin boulonnais est en pâte feuilletée. Mais après être tombé en désuétude, le craquelin à pâte levée a relancé la tradition au début des années 70. À la boulangerie Beaucourt, au Chemin-Vert, le craquelin est également une valeur sûre, en vitrine durant près de trois mois : « Demain (aujourd'hui), on devrait en faire 4 à 5 000 pour nos quatre magasins », précise Bertrand Beaucourt. Autant dire que les Boulonnais devraient se ruer aujourd'hui chez leur boulanger.
Le craquelin, traditionnellement, se déguste avec du roustintin, un mélange chocolat chaud - kirsch. « Dans certains foyers, on place le craquelin au pied du sapin, souligne Frédéric Démarchez. Il paraît même que certains le mettent dans la crèche, à la place du petit Jésus.
Après, est-ce que c'est vrai ou pas... » Ce qui est certain en tout cas, c'est qu'on devient vite dépendant du craquelin. La preuve : Frédéric Démarchez en expédie chaque année à des Boulonnais expatriés... et nostalgiques. « Cette année, on en a envoyé un peu partout en France, à Paris, à Reims, dans le Sud, et aussi en Angleterre, en Suisse et même au Canada ! » •
Les rédactions de La Voix du Nord
la Voix du Nord



ALORS LE PROCHAIN NOËL? VOUS LE PASSEZ A BOULOGNE SUR MER?





les traditions de boulogne (2 /LE PLUM-PUDDING




.Cette chanson est également interprétée en chœur lors de la flambée du plum-pudding,
attention pas n 'importe quel "plum pudding"!!!confectionné avec du gras de boeuf!!!

il s'agit d'un gâteau traditionnel en forme de dôme, confectionné de longues semaines avant Noël, pour être consommé en fin de réveillon. Il s'agit d'une adaptation du "pudding" anglais.

c 'est un gâteau très lourd,très sucré... qui n 'enchante pas généralement les personnes non nées "au pays"

En voici la recette , mais il y en a plusieurs variantes.

Recette du Plum-pudding
Pour réaliser un bon pudding, il vous faut:
- 100 grammes de pruneaux
- 250 grammes de raisins Sultanine
- 250 grammes de raisins de Corinthe
- 250 grammes de raisins de Flamme
- 200 grammes de fruits confits
- 1 sachet de noix de muscade
- 1 sachet d'épices
- 1 sachet de cannelle
- 250 grammes de vergeoise brune
- 250 grammes de miettes de pain que vous aurez laissé durcir auparavant
- 250 grammes de gras de veau (ou de bœuf) haché très fin
- 2 oranges pressées
- 2 citrons pressés
- 4 œufs bien battus
- 150 grammes de farine
- Un peu de lait ou d'eau
- Du rhum brun
Réalisation
1- Laver les raisins et couper en petits morceaux les fruits confits
2- Mettre dans un grand bassin le tout, remuez bien et ajoutez le lait ou l'eau si c'est trop compact et laissez reposer jusqu'au lendemain.
3- Le lendemain, mélangez à nouveau le tout et ajoutez un bon verre de rhum brun
4- Versez dans un bol à pudding (ou un saladier en pyrex) beurré
5- Faire cuire à la vapeur pendant 4 a 6 bonnes heures en n'oubliant pas de rajouter de temps en temps de l'eau
6- Après avoir démoulé le pudding dans un plat creux assez large, saupoudrez-le de sucre puis arrosez-le de rhum brun
7- Faites flamber le tout et arrosez-le avec le rhum chaud qui se trouve autour du pudding à l'aide d'une cuillère.

A cette occasion, chaque convive, muni d'une cuillère, arrose le dôme du pudding avec le rhum retombant dans le plat , pour éviter que le pudding "meurt" et tout le monde chante "o guenel"
cf un exemple d'arrosage pris sur le site de jean cousin ci dessus et en vidéo ci dessous:
,
Le lendemain, vous pouvez passer des tranches a la poêle. C 'est excellent, et je dirais même :meilleur!
les puddings a Noël , dans les pâtisseries se vendent très chers ( un tout petit prés de 26€)
Mais le vrai pudding est confectionné dans chaque foyer!
c 'est un gâteau , qui se garde très bien.

samedi 27 décembre 2008

les traditions de boulogne (1) /LES GUENELS

Les noels, pour moi, sont souvent Boulonnais .
Et j 'aime retrouver mes tradtions "boulonnaises" de NOËL
Vous voulez les connaître?alors suivez le guide!!!

1/ les guenels

La légende:


Nous sommes en 1530, à BOULOGNE SUR MER, dans un
hameau habité de pauvres gens, que l’on nomme « El burrière ».
Petit Pierre est un fils de pêcheurs.
Le jour de Noël, Petit Pierre contemple la ville fortifiée décorée.
C’est Noël, mais il n’y a pas de Noël pour les pauvres gens.
Alors pourquoi ne pas demander un peu de pain aux bourgeois ?
Oui, mais voilà, il fait nuit noire et pour se diriger vers la ville fortifiée,
c’est difficile. C’est ainsi que petit Pierre a une idée : il faut construire une
lanterne.
Il récupère une betterave, la creuse avec son couteau pour y placer
une bougie.
Petit Pierre s’en va en vieille ville. A la sortie de la messe, il tend
timidement la main aux bourgeois qui ne le regardent même pas.
En poursuivant son chemin, petit Pierre aperçoit une belle maison,
de laquelle s’échappe des bruits de fêtes.
Pierre frappe à la porte, un domestique ouvre et lui dit :
« Décampe sur le champs, chenapan, Maître Dupuis a déjà fait la charité »
Pierre ne tient plus, et se met à hurler :
« I vous vouo bin là-bas tout sewe,
minger d’el tart’ et du gatiewe
sin m’in donner un p’tit morciewe »
Pierre n’entend pas arriver le maître de la maison.
« Viens petit, viens dans ma maison pour partager notre repas de Noël »
Le rêve dépassa la réalité. Maître Dupuis donna beaucoup à Pierre et sa
famille. Le lendemain de Noël, il vint chargé de présents et de provisions.
et cela a donné "la tradition"


Les guénels : La tradition se perpétue sur la côte
Peu de gens connaissent la réelle origine du guénel, cette lanterne, que petit Pierre creusa dans une betterave pour aller faire la charité auprès des bourgeois boulonnais, la veille de Noël.C’est ce que racontent les grands-parents aux enfants.
La coutume s’est perpétuée et encore aujourd’hui, la veille de Noël, des enfants portant guénel à la main, vont frapper aux portes des maisons pour recevoir des friandises, tout en chantant l’hymne de cette fête « Ô Guénel ! ». La similitude avec Halloween nous vient tout de suite à l’esprit, pourtant avec les guénels on ne parle pas de fête commerciale mais bel et bien de tradition.Une torche pour les notablesLes premières traces connues et supposées remontent au XVe siècle époque à laquelle, la veille de Noël, les personnes importantes de la ville de Boulogne se voyaient remettre une torche par les guetteurs qui étaient récompensés de moult verres offerts par la municipalité.Ange ou quenouille ?La coutume a évolué et, de nos jours, les torches se sont transformées en guénels, que les enfants brandissent dans les rues apportant symboliquement la lumière de la nativité et du renouveau dans chaque foyer qu’ils visitent. Plusieurs sens sont donnés au mot guénel allant de « Au Gai Noël » à « Au gui l’An neuf ». Et de palabres en réquisitoires, bon nombre d’intellectuels se sont posé la question sur l’origine de ce mot. Pour certains, il voudrait dire ange, pour d’autres quenouille. Mais dans tous les cas, c’est bien Noël que les guénels annoncent.Pour le plaisir des enfantsAujourd’hui, c’est à Boulogne, Le Portel et Étaples que la tradition est la plus forte. Les communes redoublent d’efforts pour organiser le plus beau des défilés de Guénels… Peu importe si l’on défile la veille ou une semaine avant Noël, ce qui compte c’est le plaisir des enfants. À l’issue du défilé, les guénels sont exposés et l’on procède à l’élection du plus beau de tous. Des associations comme celle de Thierry Lassemblée « Ô Guénel ! » se sont formées pour que la tradition ne se perde pas. Mieux, pour redonner de la jeunesse à cette coutume, Thierry et ses compères musiciens, les « Star Raggadéch’tis », ont enregistré un disque reprenant la traditionnelle chanson en patois « Ô Guénel ! » sur des arrangements ragga. Bref, la tradition perdure et, encore cette année l’on entendra chanter dans les rues : « Ô Guénel, gran’père Barbot, il a un vint comme un tonneau, il a mingé trop d’haricots, Ô Guénel ! Ô Guénel-e tioupé tioupé tioup… »


Vous voulez entendre la chanson?


alors cliquez ci dessous , pour écouter un vrai boulonnais le chanter en patois, comme il se doit:
http://jean.cousin1.free.fr/01-Le_Guenel.mp3


Vous pouvez aussi l'entendre par une chorale....
http://jean.cousin1.free.fr/01-voiesamiesleguenel.mp3


ou en versets beaucoup plus modernes:http://profile.myspace.com/index.cfm?fuseaction=user.viewProfile&friendID=293804160



Vous n 'arrivez pas a comprendre les paroles ? alors les voici :

en "français"


Ô GAI NOËL
1
Ô Guénel, par un p’tit trou,
J’vous vois bien, là tous les deux,
Manger d’la tarte et du gâteau
Sans m’en donner un p’tit morceau !

Refrain
Ô Guénel, guénel, tou petou, petiou !
Lavez vos écuelles et lèchez vos plats !
Si vos filles sont belles, on les mariera !
Si elles sont pas belles, on les laissera là ! et tra la la …..
Tit Jésus passera par là !
Il dira qu’est ce que tu fais là ?
Je cueille des violettes
Pour les ‘tites fillettes
Je joue du violon pour les tits garçons !

2
Ô Guénel, grand-père Barbeau !
Il a un ventre comme un tonneau
Il a mangé trop d’haricots !
D’la tarte et puis des p’tits gâteaux !

Refrain

Ô GUÉNEL
Version patoisante de Boulogne sur Mer
1
Ô guénel par un p’tit trew,
J’vous vois ben là tous les deuw,
Maquer d’el tarte et du gâtiauw,
Sans m’in donner un p’tit morciauw !

Refrain

Ô guénel, guénel, tou petou petiou,
Lavez vos écuelles et liquez vos plats !
Si vô filles sont belles, on les mariera
Si elles sont pon belles, on les laissera là !
Et tra la la.

Tit Jésus pass’ra par là !
Il dira qu’ô qu’tu fais là ?
Je cueille des violettes
Pour mes p’tites fillettes
Je joue du violon, pour les p ‘tits garçons !

2
Ô guénel, grand’père Barbeau
Il a un vint’ comm’un tonneau
Il a maqué trop d’haricots
D’el tart’ et pi’ des p’tits gatiauws !

Refrain

Alors... laquelle préférez vous???

jeudi 25 décembre 2008

composition personnelle de noel







pere noel et foyer


Le pere Noel est content.
Il vient de trouver un bon foyer pour ces deux petits abandonnés.
Mais combien encore en souffrance?

mardi 23 décembre 2008

joyeux noel a tous

.

le traineau du pere noel


lundi 22 décembre 2008

pere Noel et les chiots




le père Noël cherche une bonne maison pour ces chiots

clin d'oeil pour les initiés



a regarder : magnifique!!!

http://www.jacquielawson.com/preview.asp?cont=1&hdn=0&mpv=3150446

dimanche 21 décembre 2008



parce que Noël doit être l'heure de la réconciliation...de la miséricorde.. et du pardon....

M ET MME SOURIS

M ET MME SOURIS EGALEMENT....
mais pourquoi cette impatience???????


Annick , ta petite souris, elle ressemblait a Monsieur Souris ou a MME Souris?

hamsters et herissons




ainsi que les hamsters et les hérissons....

Les chats aussi attendent Noel











j 'attends le pére noel



les ckc attendent noel


ESPRIT DE NOEL

les plus grands aident les plus petits...serait ce l'esprit de NOËL?

toby poste sa lettre au pere NOEL


Toby poste sa lettre au père NOËL
Il demande un bon foyer accueillant et aimant

L ' avent de Noel...







CHORALES ET COEUR DE TOUTOUS

mardi 2 décembre 2008

cooper the super dog

VIDEO A VOIR!


a regarder:
cooper the super dog!

http://au.youtube.com/watch?v=_Kzoka9aCNA